TÊTE-À-TÊTE AVEC LE CASTING CREW CS:GO

TÊTE-À-TÊTE AVEC LE CASTING CREW CS:GO

  • Post author:

Aujourd'hui nous allons à la rencontre des quatre voix du Championnat National.
Le patron d'1PV, François "Cnd" Balembois et ses deux lieutenants Benjamin "BENJD" Crémieux et Arthur "pm" Guillermet ainsi que le charismatique Jessy "Sr'K" Lorent expriment leurs avis sur la compétition.

Bonjour à tous, merci de vous entretenir avec nous avant le début des hostilités.

L'année dernière on a assisté à une saison particulière, la victoire des The Dice face aux LDLC, qui récompense ainsi le modèle d'équipe avec des joueurs qui restent ensemble sur le long terme, est-ce que le subtop français CS ne serait-il pas plus soudé qu'auparavant ?

Cnd : Le projet The Dice est plutôt un OVNI de stabilité dans le subtop français qui a toujours été, et est toujours instable.
Je ne pense pas qu’on puisse dire qu’il est plus soudé qu’auparavant. Il n’y a qu’à prendre les équipes en tête du classement aujourd’hui: The Dice est la seule équipe à ne pas avoir fait de changements depuis la fin 2019.

Sr’K : Il semble le devenir petit à petit, The Dice en est l’exemple principal, suivi par des équipes comme Alltech, Apologis et Warthox qui commencent à avoir un noyau dur. Ces équipes sont plus constantes côté résultat, espérons que cela inspire l’ensemble du subtop.

BENJD : Les joueurs The Dice toujours été très présents sur la scène du subtop français et leur stabilité ensemble favorise en effet ce genre de résultat. L’année 2019 des LDLC a été difficile à tous les niveaux. Ils n’ont jamais réellement trouvé la bonne formule.

Pm : The Dice est la partie émergée de l’iceberg et le reste de la scène reste relativement instable. Mais les joueurs ont compris qu’ils devaient mimer les pratiques et la stabilité des professionnels.

La saison précédente a également illustré le grind de formations comme HellSide qui sont passés de la Division 2 aux Playoffs du Championnat National en l'espace d'une année, quelle est la clé de ces success stories selon vous ?

Cnd : Être stable, croire à son projet et mettre des têtes.

Sr'K : Hellside avait une line-up qui évoluait ensemble depuis une longue période, mélangeant des joueurs longues expériences avec des plus jeunes débordant de skill. Notamment Drac et Azen.

BENJD : Derrière LDLC et The Dice, le niveau entre beaucoup d’équipes semblaient vraiment proche et on sentait que beaucoup d’équipes étaient capable de se battre les unes les autres. Le plus dur reste à confirmer pour eux.

Pm : Un mélange de talent et de travail, comme souvent.

Les LDLC OL comportent désormais un trio qui est très familier avec les titres nationaux : Hadji (trois fois champion de France de manière consécutive), Lambert (double champion avec EnVyUs Academy) et SIXER (qui a totalement dominé les cinq dernières saisons d'EPS sur 1.6, couplé à une victoire sur CS:GO sur la scène Occitanienne de l’ESL Pro League l’année dernière).

Celui qui a tout gagné avec Millenium & BURNING, SIXER évolue toujours en ECN

Cette équipe, de par son expérience, ne serait-elle pas la plus effrayante de la compétition si elle atteint les phases finales ?

On ne survole pas une compétition avec un CV mais en battant largement ses adversaires.

pm

Cnd : Elle atteindra les phases finales. La question est de le situer en comparaison d’un The Dice ou d’un Heretics. hAdji montre depuis des mois qu’il a un niveau solide et pour SIXER, je le dis depuis des mois, il se hisse dans les meilleurs joueurs français. Son seul hic, c’est que pour jouer chez G2 ou Vitality, il doit prendre la place d’un ZywOo ou d’un kennyS, et on sait tous que ça n’arrivera pas. Alors forcément, avec ces deux individualités, LDLC fera peur et sera redoutable en playoffs.

Pm : Ils ont un palmarès solide et une expérience significative mais ils doivent maintenant prouver que leur formule est à la hauteur des attentes qu’ils ont d’eux-mêmes et qu’on projette nous-mêmes. On ne survole pas une compétition avec un CV mais en battant largement ses adversaires.

Sr’K : LDLC OL est l’une des 2 équipes les plus effrayantes, grâce à l’expériences de leurs joueurs habitués à un niveau plus élevés que les ECN. L’autre équipe à craindre selon moi est Heretics qui a un profil similaire.

BENJD : Aujourd’hui, Heretics reste un cran au-dessus et grand favori de cette compétition même si LDLC.OL et The Dice ne sont pas si loin que ça derrière eux. Sur le papier, les joueurs LDLC cumulent le plus de titres ECN mais il leur manque encore une certaine régularité dans leur performance afin denchaîner les bons résultats.

Parmi les dernières équipes qualifiées nous retrouvons les AllTech de madc et les Heretics menées par KioShiMa, que pensez-vous de ces deux cinq ?

Cnd : Depuis plusieurs semaines maintenant, l’équipe Heretics démontre qu’elle est une candidate sérieuse au titre. J’en fais mon choix numéro un pour soulever le trophée. Maka me semble irrésistible et survole le tournoi. Pour AllTech Esport, j’aime beaucoup les jeunes joueurs autour de madc. Derly et Reaz sont deux joueurs à surveiller. Je vois en AllTech un réservoir à talents pour les équipes ambitieuses.

Sr’K : Alltech obtient des résultats intéressants depuis pas mal de temps, ils disposent d’un bon encadrement avec leur structure et leur coach Madc, je suis curieux de voir leur résultat dans cette saison. Concernant les Heretics, comme beaucoup je suppose, on attend d’eux de confirmer leur position de favoris ce qui est tout à fait à leur portée en vue du format des ECN.

Pm : AllTech est une inconnue à l’exception de madc et sera une découverte bienvenue, avec peut être des nouveaux potentiels. Quant à Heretics, cette équipe manquait aux ECN. Elle ira jouer directement des coudes contre LDLC et TheDice et pourrait même dominer la saison. C’est une excellente nouvelle de voir Maka et ses hommes rejoindre le Championnat.

BENJD : Heretics est une équipe avec des ambitions européennes voire internationales. Ils vont d’ailleurs jouer les « ESL One : Road to Rio » dans quelques jours. Ces ECN pour eux me semblent être un terrain d’entrainement pour ne pas dire d’ « amusement ». Leur qualification en playoffs ne fait aucun doute. Leur seul ennemi serait l’excès de confiance et une désillusion contre The Dice ou LDLC.OL dans le dernier carré.
AllTech Esport se voit récompenser d’une belle saison en ECN Div2 et le début de cette saison prouve qu’ils ont largement leur place ici. On a pu découvrir autour de madc de très bons jeunes joueurs. Ils font même parti pour moi, avec Exalty et Warthox, des équipes capable d’aller décrocher le top 4.

Le groupe A est relevé pour les Heretics dans leur route vers le Major

Est-ce que l'ajout de Nivera peut faire la différence pour la structure espagnole pour dominer le circuit français ? Où est-ce que l'éviction de jeyN, espoir de l'année 2019 (VaKarm) va déséquilibrer temporairement cette équipe ?

Cnd : On peut maintenant prendre du recul et se rendre compte que la machine Heretics est toujours aussi bien rodée. Nivera est un diamant brut qu’ils sont en train de polir, probablement plus facile à gérer qu’un jeyN, je ne vois pas Heretics s’affaiblir.

Sr’K : L’ajout de Nivera va apporter une puissance de feu très constante, il a déjà fait ses preuves lors de la saison précédente. En vue des raisons de l’écartement de jeyN, si Nivera a une meilleur capacité d’adaptation l’équipe ne devrait pas être impactée tant que ça.

BENJD : Les Heretics ont franchi un cap avec les arrivées récentes de Lucky et Kioshima. Nivera est un pari sur l’avenir et une pierre supplémentaire à un édifice qui semble déjà bien stable. Comme je l’ai déjà dit, les ambitions Heretics sont essentiellement à l’échelle européenne et je vois mal ce titre des ECN leur échapper.

Pm : jeyN apparaissait comme un atout pour l’équipe d’un point de vue extérieur, mais son éviction prouve qu’il était en fait un poids. Il est pesant et usant pour les joueurs et le management d’une équipe de travailler dans une atmosphère délétère de mésentente.
Nivera est un espoir de la scène et ses performances en équipe sont jusqu'à présent convaincantes.

Parmi les écuries de milieu de gamme de notre Championnat on retrouve Nice Cactus (Advanced), Exalty, Warthox (Advanced), Apologis (Main), des formations que l’on n’a jamais vu en finale de la compétition ou s’exprimer pleinement sur la scène européenne, que manque-t-il à ces équipes de milieu de tableau pour s’imposer ?

Sr’K : Difficile à dire car le circuit Européen est si vaste, et le niveau semble relativement élevé. Je dirais qu’il faut plus de temps à ces équipes pour évoluer ensemble. Et idéalement obtenir un accès à des pracc de niveau supérieur pour s’entraîner au niveau auquel ils prétendent.

Cnd : Certains de la puissance de feu, d’autres du temps.

BENJD : Il leur manque principalement de la stabilité, Warthox était la bonne surprise des ECN précédents mais la perte de Zeusa leur fait beaucoup de mal depuis le début de saison et ils ont du improviser beaucoup de changements tactiques. Apologis a proposé de belles performances contre de grosses équipes (cf D2 contre LDLC.OL) mais leur manque d’expérience leur a peut-être fait très mal et ils ne s’en sont encore jamais relevés. Nice Cactus a acquis des joueurs d’expérience avec Wallax et Lipton mais cette équipe est encore jeune et trop verte pour aller viser le Top 4 d’après moi. Exalty peut être la petite surprise de l’année. Avec flex0r, le Guy Roux de CS:GO et Maidhen, l’éternel retraité, cette équipe a de la bouteille pour bousculer les équipes françaises et voler une quatrième place qui les placerait dans la cour des grands en demie aux côtés d’Heretics, LDLC.OL et The Dice.

Pm : Elles doivent maintenir leur persévérance, identifier leurs lacunes et les corriger. La route vers le haut niveau est longue et se fait parfois par plateau.

La saison précédente les joueurs français ont été majoritairement friands d'Inferno, Dust_2 et de Nuke. Est-ce que de nos jours c'est toujours les cartes fortes de nos équipes T1 qui dictent la façon de jouer dans les ligues inférieures ?

Pm : Il y a une culture française autour de Dust2 et un rejet assez commun de Mirage et Train. On y retrouve l’héritage du Top FR. Toutefois, les mappools du subtop ne sont pas une copie simple de ceux du top.

BENJD : Je ne pense pas que le mappool de G2 et Vitality influence ceux des équipes du subtop français. Culturellement, Dust2 et Inferno ont toujours été très appréciés par nos équipes françaises et Nuke revient à la mode depuis un peu plus d’un an maintenant.

Cnd : Il n’y a qu’à regarder les stats de cette compétition. Te souviens-tu d’avoir vu autre chose que ces trois cartes ?

Sr’K : En effet la présence importante de ces maps au niveau T1 à de l'impact. Les joueurs analysent les démos des meilleurs pour s’améliorer.
Mais il faut prendre en compte aussi, que Dust 2 et Inferno sont les maps les plus jouées à tous niveaux et surtout en PUG. Au niveau national les équipes n’ont pas forcément le temps de s’entraîner sur l’ensemble du mappool, elles donnent priorité aux maps les plus ouvertes et qui seront choisies en majorité par leurs opposants.

L'équipe victorieuse du Championnat National remportera également un ticket à la DreamHack Open Montréal, un événement qui sera comptabilisé en tant que "Challenger" dans l'ESL Pro Tour, quel est votre avis sur cette initiative ?

Cnd : C’est génial. C’est une opportunité en or de tryhard le Championnat National. C’est une opportunité à ne pas manquer quand on voit la difficulté qu’il y a à se hisser dans les qualifications fermées de ces tournois. J’attendais de voir comment dans les faits ces ECN allaient s’intégrer dans le Pro Tour, je suis pleinement satisfait de cette initiative.

Sr’K : J’apprécie vraiment cette initiative, cela apporte une bonne continuité avec ce tournoi national.
Depuis un moment nous ne voyons plus de circuit français depuis que les LAN sont boudées par les équipes, avec pour cause l’accès à des tournois en ligne. L’équipe qui remportera ce ticket bénéficiera d’une bonne opportunité pour tâter un tournoi de plus grande ampleur et obtenir plus de visibilité.

A l'image d'LDLC à Chicago en 2018, les français auront plus d'opportunités aux tournois majeurs

BENJD : Cette initiative est un excellent coup de pouce pour notre scène nationale et peut permettre à certaines équipes qui ont beaucoup de mal dans qualif online (salut The Dice) de se qualifier autrement. C’est une magnifique opportunité pour LDLC.OL également d’aller taquiner du subtop européen.

Pm : Cette opportunité est très bénéfique aux scènes locales. Elle aménage un circuit compétitif plus juste et un peu plus ouvert. Elle ajoute un enjeu réel au Championnat.

C’est une opportunité en or de tryhard le Championnat National.

François "Cnd" Balembois

Ex6TenZ opère désormais en coach chez The Dice, que pensez-vous de ce move ? Est-ce finalement l'encadrement qui manquait pour partir à l'assaut de l'Europe pour The Dice ?

Cnd : Un œil extérieur et un regard aussi expérimenté que celui d’Ex6, c’est une chance incroyable pour The Dice dans sa quête de progression.

Sr’K : Les The Dice sont très prometteurs, avec l’expérience d’Ex6TenZ il y a de grande chance qu’il apporte le coup de pouce nécessaire à The Dice pour passer encore un cran au-dessus et s’attaquer à l’Europe avec encore plus de répondant. J’ai hâte de voir le résultat.

BENJD : Ne pas tirer de conclusions hâtives sur ce move.
Comme l’a dit Ex6tenZ, ce rôle de coach est encore tout neuf pour lui et a beaucoup à apprendre. Je ne sais pas à quel point il est impliqué aujourd’hui dans cette équipe The Dice (je ne l’ai pas encore vu en coach sur les serv depuis le début de ces ECN). Si cela se confirme dans les semaines qui viennent, il est clair que sa présence sera peut-être le levier qui permettra enfin aux The Dice de passer ce cap subtop français > subtop européen. Ça fait un très long moment qu’ils évoluent ensemble maintenant et si cette équipe ne progresse plus, certains auront peut-être des envies d’ailleurs.

Pm : J’ai moi-même décliné l’offre de The Dice par manque de temps. Ils ont clairement exprimé le besoin d’avoir un coach à leurs côtés. Ils s'évertuent à structurer leur jeu et leurs pratiques dans une éthique professionnelle.
Ex6 est avec eux pour 1 mois pour l’instant. Il est acharné de travail et réputé pour sa qualité de meneur d’hommes. Il représente un apport précieux à la construction de cette équipe.

Quels sont vos pronostics cette saison ? Qui se qualifiera aux phases finales de la 9ème saison des ECN selon vous ?

Cnd : The Dice, Heretics, LDLC et Warthox.

Sr’K : The Dice, Heretics, LDLC OL, Warthox. La 4ème place risque d’être fortement contestée par des équipes AllTech, Apologis.
La saison s’annonce très relevée !

Pm : LDLC.OL, TheDice et Heretics sont les équipes favorites. Apologis et Warthox sont en embuscade. Il semblerait que Heretics, du fait de leur accomplissement sur la scène européenne, puisse directement prétendre au titre.

BENJD : Je vois Heretics s’imposer sans trop de difficultés. LDLC.OL et The Dice seront dans le dernier carré. J’aimerai bien que All Tech finisse 4ème pour mon ami madc.

Classement au 23 avril

Si vous pouviez composer un cinq All Stars avec les joueurs des ECN qu'en serait-il ?

Cnd : Maka, SIXER, kioShiMa, K4na et hAdji.

Sr’K : Lambert, Makazin, Drac, Polox, Lucky

BENJD : Lambert, Sixer, Nivera, hAdji, Nonick.

Pm : Celui dont l’alchimie fonctionne en équipe. Les All Stars m’indiffèrent, j’aime les équipes fonctionnelles.

Merci à vous trois, nous vous laissons le mot de la fin

Sr’K : Tout d’abord merci à ESL France de me compter à nouveau parmi leurs casters et pour cette interview. C’est agréable de voir évoluer ce tournoi de cette façon et de voir le niveau augmenter au fil des saisons. Content de voir que les équipes répondent présente et ont de plus en plus d’intérêt pour ce circuit national qui leur offre de nombreuses récompenses.

Pm : Je suis impatient de commenter cette saison d’ECN qui sera probablement l’une des plus relevées. Merci pour l’interview.

BENJD : Krieg : 9/10/2018 - 10/04/2020. Rest In Piece.

Cnd : Je n’aime pas les mots de la fin ^.^