DIZDEMON ET FELKEINE REPONDENT À NOS QUESTIONS

DIZDEMON ET FELKEINE REPONDENT À NOS QUESTIONS

  • Post author:

Salutations à vous deux : comment vous portez-vous en ces temps compliqués ?

Felkeine: Je fais beaucoup d’entraînements pour préparer la saison 3 des GrandMasters EMEA du coup je ne vois pas vraiment le temps passer.

Dizdemon : Hello, tout va pour le mieux, Tours n’est pas forcément la région la plus touchée par le virus et le streaming n’est pas forcément le métier le plus impacté non plus.

À partir de quel moment vous vous êtes lancée à proprement parler activement dans votre carrière professionnelle ? Quel fut le déclic ?

Felkeine: Je dirai que ma carrière a pris un tournant professionnel lorsque j’ai été recruté par ArmaTeam en tant que streamer / joueur en août 2017.

Dizdemon : Je faisais mes études en parallèle de ma carrière sur Hearthstone, je suis donc passé à temps plein lors de mon arrivée chez Solary il y a un peu plus d'un an (même si je jouais déjà beaucoup auparavant). Cependant, la première équipe "pro" dont j'ai fait partie était Millenium, qui m'a recruté après mon top quatre aux championnats d'Europe d'été en 2016.

Depuis 2017 vous avez fait un bout de chemin ensemble, vous êtes à présent chez Solary, comment est cet environnement, comparé à ce que vous avez connu auparavant ?

Dizdemon : Je n’avais encore jamais streamé avant d’arriver chez Solary, je suis donc arrivé un peu en terre inconnue, même si je connaissais bien les autres joueurs HS évidemment. L’intégration s’est très bien faite et les conditions, qu’elles soient de vie ou d'entraînements, sont idéales.

Felkeine: Assez différent, travailler avec des gens passionnés dont on partage la vision du streaming aide à être productif et performant au quotidien.

L'approche esport d'Hearthstone aux tournois majeurs est très similaire à ce que l'on voit sur des jeux vidéo de combats où dans les compétitions de jeux de cartes, échec et bien plus. Où les compétiteurs se retrouvent brassés dans une multitude de joueurs de nombreux horizons, les mettant au même pied d’égalité, que pensez-vous de format ? Est-ce intimidant la première fois ? (L’ambiance du Vriz café et des studios OGN est-elle unique par rapport aux autres étapes du circuit ?)

Dizdemon : Ce format est une bonne chose, les tournois ouverts (Open) offrent une chance à tous et permettent de découvrir de nouveaux talents. Ayant beaucoup joué à Magic, je n’ai pas été surpris ni intimidé par ce format, c’était dans la continuité de ce que j’avais déjà connu.

Felkeine: C’est plutôt stimulant de se dire qu’on repart de zéro à chaque tournoi et qu’on doit faire ses preuves dans les rondes suisses (clairement, les matchs aux studios OGN restent le meilleur souvenir de ma carrière, jouer devant un public apporte vraiment un plus)

Dizdemon, tu es un joueur historiquement connu pour tes affinités avec les voleurs, Felkeine tu affectionnes particulièrement le mage contrôle, mais quels sont les decks qui définissent le plus votre identité en tant que joueur ?

Dizdemon : J’aime beaucoup les decks orientés combo avec un gros moteur de pioche  mais de manière générale je joue surtout les archétypes qui gagnent 😀

Felkeine: De manière générale j’aime beaucoup les decks tokens (remplir le board de petites créatures) mon préféré étant le druide token que j’ai spammé pendant toute l’année 2018

La scène française semble plus forte que jamais, avec les montées en puissances d'une pléiade de joueurs : dxBlyzes, Zhym, Gaby, totosh, Warma, Guntofire, Swidz, LooGiiQQ mais également grâce à vos deux performances, ne serait-on pas rentrés dans l'ère française sur ce jeu ?

Dizdemon : Depuis l’apparition des majors il y a un an, les Français ont été effectivement très performants. Je pense que c’est un juste retour des choses, beaucoup de joueurs français travaillent énormément et les résultats arrivent enfin.

Felkeine: Les nombreux tournois français nous poussent à nous entraîner de manière assidue et entraîne une augmentation du niveau moyen en France ce qui se voit lors des tournois internationaux.

Quelle serait la hiérarchie entre les différentes structures "françaises" où comprenant des Français ?

Dizdemon : Le Championnat National est un bon indicateur du niveau des équipes, on a souvent retrouvés les mêmes noms dans les carrés finaux de la compétition lors des précédentes saisons. Helios était une équipe très solide mais elle a pris un coup avec le départ de Zhym et de Blyzes vers de nouveaux horizons.

Felkeine: Malgré la victoire de Oplon lors de la dernière saison des ECN je laisserais Vitality en tant que meilleure team. Kalaxz et Swidz ont eu de très bons résultats récemment et même si ça n’a pas été le cas de Maverick ou Yogg ils n’en restent pas moins d « excellents » joueurs.

Le Championnat National est un bon indicateur du niveau des équipes

Dizdemon
Sourire au lèvres pour son premier titre majeur en terre coréenne

Felkeine tu as sublimé par ta victoire aux Masters à Séoul, on a pu te voir très émotionnel sur scène durant la Puzzle Box de Yogg-Saron. Tu semblais ne pas croire à la victoire avant la demi-finale, est-ce que tu peux revenir avec nous sur ton parcours dans cette compétition où les Mages et Warriors étaient en majorités ?

Felkeine: La méta comme le format n’était pas spécialement intéressants. Le mage était la classe ultra dominante à cette période grâce à la carte « Galaxie de poche de Luna » qui était souvent synonyme de victoire quand jouée tour 5. Le choix qui a été payant pour moi était la sélection d’un deck mage Reno et non d’un deck cyclone.

Vous avez fait énormément de déplacements tous les deux ensembles, est-ce qu'au-delà de l'amitié que vous avez développée il n'y aurait pas une complicité indéniable ? Dizdemon est le premier joueur cité en remerciements par toi, Théo après ta victoire en terre coréenne.

Felkeine: Dizdemon est clairement l'une des personnes avec laquelle j’ai le plus d’affinité sur la scène Hearthstone (on a vécu ensemble quatre mois lors de son arrivée à Tours). Je suppose que s’il me supporte depuis aussi longtemps c’est qu’il m’apprécie aussi.

Dizdemon : Je pense en effet que nous sommes assez complémentaires aussi bien au niveau du caractère que de l’approche du jeu. Par exemple, Théo possède une approche d’Hearthstone très orientée micro management, il ne rate aucun détail d’optimisation au niveau du placement, des dégâts ou des trades là où je possède une vision plus macro de la chose, sur la manière de jouer certains match-ups.

Après une saison régulière sans accrocs au sein du Championnat National, les Oplon se sont imposés sans trembler face à Vitality (2-0) en grande finale. Est-ce que l'équipe du bouclier était vraiment imprenable durant cette édition ?

Dizdemon : La Team Oplon a été très impressionnante cette saison, elle faisait clairement parti des trois favoris avec Nustrale et Vitality et ils ont répondu présent tout au long de la compétition. Je ne suis pas forcément surpris par ce résultat, Warma, LooGiiQQ et FlècheNoire sont des joueurs très solides et travailleurs.

Felkeine: Oplon a réalisé une saison vraiment impressionnante, on a senti une vraie cohésion d’équipe ainsi qu’une bonne préparation chaque semaine. Lorsqu'on ajoute à ça un très bon niveau des trois joueurs on obtient une victoire bien méritée.

Warma, LooGiiQQ et FlècheNoire sont des joueurs très solides et travailleurs.

Dizdemon

Parmi les autres formations engagées dans la compétition, lesquels vous ont surpris et qui au contraire vous a déçus ?

Dizdemon : Les Pingouins Furieux sont la bonne surprise de cette saison : outre leur nom fort sympathique, ils ont réussi à se hisser en playoffs alors qu’ils étaient en Division 2 la saison précédente. Très déçu cependant par la performance de Lunary, il y aura clairement une remise en question à faire, l’absence d’Oliech leur a fait le plus grand mal.

Elpe des Pingouins Furieux a réalisé un joli comeback face à Athletix

Felkeine: Surpris de voir Pirates Gaming se hisser en top 4, je ne les attendais pas forcément à ce stade de la compétition. Déçu que Lunary ne se soit pas qualifié pour les playoffs, j’aurais bien aimé supporter mes collègues.

Quelle est la frontière entre le commentateur d'Hearthstone et le joueur professionnel, selon vous ?

Felkeine: C'est assez compliqué de la définir étant donné qu’on a les deux casquettes.

Dizdemon : Je pense qu’il est possible de porter les deux tabliers, Hearthstone est un jeu qui, contrairement à un CSGO ou un LOL, n’a pas de côté mécanique à proprement parler, ce qui permet de garder un niveau convenable sans forcément pracc huit heures par jour. Commenter et analyser des parties de joueurs professionnels ne peut être que bénéfique pour sa propre progression en tant que joueur.

Comment a évolué la cohésion entre les joueurs français ces dernières années ?

Depuis l’apparition des majors l’année dernière, la cohésion entre les joueurs français ne cessent de croître. Il y a toujours plusieurs groupes de tests distincts avant chaque tournoi major, mais les idées, les discussions et les praccs n’ont jamais été aussi nombreuses qu’actuellement.

Felkeine: La scène française a toujours été très soudée et ce depuis des années.

L'escouade francophone à Arlington

Zhym a récemment été promu au FC Barcelone, que penses-tu de l'approche de grosse structure du monde sportif dans la sphère esport Hearthstone?

Dizdemon : Ça ne peut être qu’une bonne nouvelle, il s’agit d’un apport non négligeable aussi bien pour la visibilité de l’esport que pour l’expérience/les structures que peut apporter le monde sportif.

Felkeine: C’est plutôt cool de voir une équipe historique comme le FCB se lancer dans l’esport et plus précisément sur Hearthstone, ça rajoute un certain prestige à notre discipline.

Vous avez désormais acquis pas mal d'expérience sur le jeu depuis le début de votre carrière, comment appréhendez-vous et gérer vous la part d'aléatoire dans certains de vos decks ?

Dizdemon : Il faut juste accepter que certaines défaites sont inévitables et essayer de jouer de manière optimale chaque partie afin d’optimiser ses chances de victoire.

Felkeine: C’est toujours frustrant de perdre à cause d’effets aléatoires surtout lors de matchs à enjeux mais il faut arriver à l’accepter sinon il est impossible de progresser.

Que pensez-vous de la dixième classe d’Hearthstone, le Chasseur de Démon ?

Felkeine: L’ajout d’une dixième classe pour redynamiser le jeu était une bonne idée mais, elle était clairement trop forte et cela a frustré pas mal de joueurs. Les différents nerfs ont réussi à rééquilibrer tout ça mais, si certaines cartes font toujours débat à l'heure actuelle.

Dizdemon : Hearthstone est un jeu qui est souvent résolu très rapidement, un peu de nouveauté fait toujours du bien !

Felkeine, tu es engagé en Division A EU des Grandmasters avec pour objectif, un run en playoffs pour les six premiers, comment évalues-tu tes chances de réussite dans ce tableau ?  

Felkeine: Compliqué de donner des chiffres ou autres. J’ai conscience de ne pas faire figure de favori dans mon groupe face à des gros noms de la scène comme Hunterace, Bunnyhoppor ou encore Jarla mais, je me donne à fond pour réussir et prouver que je mérite ma place dans la compétition.

Felkeine - SilverName : 29 Mai
Felkeine - Seiko : 30 Mai

Les VOD et futures confrontations de Felkeine en semaine 4

Actuellement en 8-12 il reste une dernière semaine à jouer pour Felkeine dans la compétition, dont un derby francophone le 23 Mai, incluant le multiple champion des ECN sur les années 2018 - 2019 : Vitality Swidz.